side-area-logo

Informations, idées et ressources pour réinventer le Congo.

[ ANALYSES]

[ OPINIONS]

A peacekeeper of the MONUSCO, the UN mission in the Democratic Republic of Congo, stands guard on September 20, 2016 in front of the offices of the main opposition Union for Democracy and Social Progress (UDPS) party which were torched overnight and early on September 20, 2016, in Kinshasa.At least two burnt bodies could be seen in the fire-ravaged offices of the UDPS, while two other people were burnt alive and one person injured, they said. The fresh violence came after a bloody day on September 19, 2016 during which opposition groups said more than 50 people had died. Violence of September 19, 2016 started just before an opposition rally by demonstrators who fear Kabila -- who has ruled the Democratic Republic of Congo since 2001 -- is planning to extend his rule unconstitutionally. / AFP PHOTO / JUNIOR D.KANNAH

Par Jean-Pierre Mbelu Si les Kongolais peuvent se mettre ensemble, à tout moment, pour lutter contre ceux qu’ils estiment être « leurs ennemis » communs, réels ou imaginaires, quel intérêt y a-t-il

Les notes de Jean-Pierre Mbelu : Ces filles et ces fils du Kongo, idolâtres, ont vendu leur âme !

Par Jean-Pierre Mbelu Lorsque plusieurs compatriotes auront compris que « le livre délivre » de l’ignorance et du fanatisme, ils pourront se garder d’être uniquement des commentateurs de « l’actualité immédiate » du pays

[ FOCUS]

[ JOURNAL INGETA ]

COMPRENDRE
LA GUERRE

Parce que nous devons mieux comprendre les véritables enjeux de la guerre au Congo pour mieux agir.

REFONDER
LE CONGO

Parce que nous devons refonder les liens et les relations entre Congolais. Parce que nous avons besoin d’un leadership responsable, collaboratif et visionnaire.

GAGNER
LA GUERRE DES IDEES

Parce que la grande révolution que nous devons mener est idéologique. Parce que nous devons définir une vision, un agenda, des protocoles.

TRAVAILLER
AU PANAFRICANISME…

Parce que le devenir de l’Afrique dépend en grande partie de ce que les Congolais, avec les autres africains, pourront faire du Congo.